Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience sur le site

Une nouvelle version de la Norme ISO 50001 prévue avant fin 2018

Publié le

Résumé  

Approuvé en novembre 2017, le projet de norme internationale ISO 50001 version DIS va bon train. La version finale du projet FDIS « Final Draft International Standard est sujette aux dernières procédures de votes et de consultations auprès des instances de l’ISO et du comité technique en charge de la révision de cette norme.  

 

La norme ISO 50001, référentiel incontournable pour la mise en place d’un système de management de l’énergie et de la performance énergétique sera donc mise à jour sept ans après sa première publication en 2011. Les principaux objectifs sont d’assurer une intégration aisée de l’ISO 50001 dans les systèmes de management intégrés, de faciliter son appropriation par les PME et PMI, de mieux prendre en compte le point de vue des parties intéressées. 

 

L’organisation actuelle de l’ISO 50001 sera remplacée par la structure HLS « High Level Structure », déjà adoptée pour les versions récentes des référentiels ISO 9001, ISO 140001 et ISO 45001.  

  

Qui est concerné ? 

La nouvelle version de l’ISO 50001 s’adresse à toutes les entreprises quelle que soit leur taille et leurs secteurs d’activités. Toutefois, les PME, PMI et TPE sont au cœur de cette révision et constitue l’une des cibles privilégiées de la prochaine norme ISO  50001. A cet effet, les concepts de performance énergétique ont été développés en intégrant les spécificités de ces dernières. 

 

Quelles dispositions ? 

Les entreprises sont invitées à déployer des politiques énergétiques cohérentes avec leurs objectifs stratégiques généraux en alliant le système de management de l’énergie (SMé) et les processus métiers. Pour ce faire, la version révisée de la norme ISO 50001 préconise une analyse préalable du contexte de l’entreprise pour d’une part, identifier ses principaux enjeux, ses parties prenantes et leurs obligations ; d’autres part, réaliser une analyse des risques et opportunités. 

 

Le principe d’amélioration continue de la performance énergétique demeure une priorité de ce référentiel. Pour cette raison, les organisations seront désormais contraintes de mettre en place des actions de suivi et de mesure pour démontrer l’amélioration continue de leur système de management de l’énergie. 

 

Quels délais ? 

Bien que l’ISO n’annonce pas de date officielle de sortie, la publication de la norme révisée est prévue avant fin 2018.