Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience sur le site

Les instances Européennes s’accordent sur les émissions de CO2 des poids lourds

Publié le

Résumé

Les camions et les poids lourds devront réduire leurs émissions de CO2 de 15% d’ici 2025 et de 30% d’ici 2030 par rapport aux niveaux de 2019. Une pénalité financière est prévue pour leurs émissions excédentaires. Telles sont les principales résolutions du projet de règlement Européen sur les normes d’émissions de CO2 des véhicules lourds neufs.

Le texte validé par le Parlement, le Conseil et la Commission européenne, constitue la première pierre de l’édifice d’encadrement des rejets polluants des poids-lourds au niveau européen. La commission devra proposer en 2022 des objectifs pour l’après 2030 conformément à l’Accord de Paris.

 

 

Qui est concerné ?

Le règlement s’intéresse spécifiquement aux véhicules lourds neufs (camions et poids lourds).

 

 

Quelles dispositions ?

Introduit par le parlement Européen, le projet de règlement sur les normes d’émissions de CO2 des véhicules lourds neufs prévoit un taux de vente de 2% pour les véhicules à zéro et à faibles émissions en 2025. La finalité étant d’inciter les constructeurs à investir dans des solutions de remplacement des camions diesel polluants.
Cela étant dit, on peut s’interroger sur le caractère non contraignant de ce taux de vente de véhicules, qui par ailleurs paraît bien faible.

Le système d’incitation pour les véhicules à faibles émissions (ZLEV) devrait également être renforcé. La transparence des données d’émissions sera assurée par des dispositifs embarqués visant à surveiller la consommation réelle de carburant et d’énergie des véhicules utilitaires lourds.

 

 

Quels délais ?

Une fois son approbation officielle effective par le Parlement européen et le Conseil, le texte de règlement sera publié au Journal officiel de l’Union Européenne et entrera immédiatement en vigueur. Aucun délai n’est évidemment annoncé.